Vincent DEBRAY

Associé/DG

Méthode à la une

ARTICLE

Publié le 24/11/2023

Intégrer la RSE dans l'Assurance non Vie

Dans un monde en perpétuelle évolution, où les préoccupations environnementales et sociales prennent une place grandissante dans la société, les entreprises sont contraintes de réévaluer leurs modèles économiques. L’industrie de l’assurance n’échappe pas à cette tendance et a engagé de profondes transformations sur son métier d’investisseur (placements, assurance vie, fonds à impact, …) ; mais qu’en est-il sur le périmètre de l’assurance non-vie ? Quels travaux et défis pour intégrer les enjeux RSE dans les offres et services non vie (dommage aux biens, santé, prévoyance) des acteurs de l’assurance ?.

La Déclinaison de la Durabilité dans l’Assurance Non Vie

La durabilité s’impose aujourd’hui comme un principe incontournable dans la conception, la proposition, et la mise en œuvre des produits d’assurance non vie.

Deux concepts interdépendants émergent de cette transformation : l’Assurance Durable ou Responsable et l’Assurance à Impact.

L’Assurance Durable se distingue par l’intégration des engagements en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) tout au long de la chaîne de valeur assurantielle, représentant un engagement global en faveur de pratiques éthiques et durables.

En parallèle, l’Assurance à Impact vise à amplifier les répercussions positives des comportements vertueux des assurés sur la société et l’environnement. Au-delà de l’intégration des pratiques durables de l’entreprise, elle encourage activement des actions bénéfiques de la part des assurés, transformant ainsi les comportements individuels en leviers concrets pour des changements sociaux et environnementaux positifs.

Collaboration entre les Directions Métier et la Direction RSE

La transition vers une assurance plus durable requiert une collaboration étroite entre les Directions Métier et la Direction Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). L’adaptation des offres doit s’inscrire dans une démarche globale qui revisite l’ensemble des caractéristiques suivantes :

  • Ciblage offre / Eligibilité des assurés
  • Garanties
  • Tarification
  • Transparence et lisibilité des Conditions Générales
  • Nature des services proposés
  • Modalités de gestion (notamment pour la gestion des sinistres)

 

Les 6 Déclinaisons sur le Marché

Sur le marché, nous avons observé six déclinaisons majeures de l’assurance durable :

  • l’inclusion de services de prévention (ex : prévention des risques psycho-sociaux, prévention liée aux nouveaux modes de vie,…)
  • la proposition de réductions tarifaires (ex : réduction des primes pour les véhicules écologiques),
  • l’accompagnement des comportements responsables (ex : dispositif d’aide permettant à l’assuré d’opter pour des équipements plus « verts » réduisant l’empreinte carbone),
  • la création d’offres inclusives (ex : simplification et transparence des offres pour les rendre plus accessible, offres tarifaires destinées aux publics fragiles)
  • la promotion de l’économie circulaire (ex : proposer la réparation des produits avec des pièces de seconde main reconditionnées),
  • et la couverture des nouveaux usages tels que la mobilité douce (ex : création d’offres pour couvrir les nouvelles mobilités).

 

Les Défis de l’Assurance Durable

Bien que l’assurance durable représente une approche nécessaire, elle n’est pas exempte de défis. Les choix et investissements requis peuvent impacter la rentabilité de certaines offres, obligeant les acteurs du secteur à trouver un équilibre délicat entre responsabilité sociale et performance économique.

Objectifs des Acteurs Engagés

Les compagnies d’assurance adoptant la voie de la durabilité poursuivent des objectifs variés. Outre l’alignement avec la stratégie RSE de l’entreprise, elles cherchent à conquérir une nouvelle clientèle sensible aux enjeux éthiques, à traduire la raison d’être de l’entreprise au-delà des discours, et à développer une image plus vertueuse dans un contexte où la responsabilité sociale est devenue un critère essentiel de choix pour les consommateurs.

En conclusion, l’émergence conjointe de l’assurance à impact et durable représente un tournant significatif dans le secteur de l’assurance non vie. C’est un appel à l’innovation, à la responsabilité et à la création de valeurs partagées entre les entreprises et leurs clients. La durabilité n’est pas simplement un impératif éthique, mais également une opportunité de différenciation et de croissance à long terme pour les acteurs visionnaires de l’industrie de l’assurance.

Auteurs : Vincent DEBRAY

Les contenus associés

ARTICLE

Assurer une montée en compétences efficace : combiner formation et Knowledge Management grâce à l'IA Générative

Publié le 18/06/2024
Les entreprises doivent améliorer les compétences de leurs collaborateurs via la formation et le Knowledge Management. L’IA générative facilite l’accès à l’information et innove en matière de formation. Le projet Didia de Didask combine un coach IA et une formation dynamique. Stanwell aide à élaborer et mettre en œuvre cette stratégie.

ARTICLE

Digital Operational Resilience Act (DORA)

Publié le 03/06/2024
Le règlement « DORA » du parlement européen, qui rentre en application en janvier 2025, définit une série d’exigences sur la résilience opérationnelle digitale. Il s’applique à toutes les entités financières opérant en Europe. Parmi les principales nouveautés mises en lumière par le règlement, nous avons :

TENDANCE DÉCRYPTÉE

Individualisation, système ouvert, apprentissage social … découvrez les tendances qui transforment les universités d’entreprise

Publié le 21/05/2024
Découvrez les tendances clés des universités d’entreprise en 2023 avec notre benchmark exclusif. Explorez les stratégies innovantes pour développer les compétences, promouvoir la culture d’entreprise et attirer les talents.